projection film sur Marius Jacob à l’American Cosmograph
Article mis en ligne le 8 septembre 2017
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Alexandre Marius Jacob et les Travailleurs de la nuit.

docu-fiction d’Olivier Durie, France, 2016, 1h30.

Cambrioleur anarchiste, Robin des bois de la Belle Epoque. Une existence hors du commun. Images vintage, archives visuelles, des extraits des mémoires en voix off, et des reconstitutions rappelant le cinéma muet. Avec sa bande de « travailleurs de la nuit », il pratiquait « le vol politique parce que les injustices sociales lui étaient insupportables. » Il en paiera le prix : vingt ans de bagne.
Un reportage de mars 1957 récemment retrouvé dans les fonds de l’INA. Un obscur journaliste de la RTF est parti, malgré les réticences de sa rédaction, dresser le portrait d’un anarchiste cambrioleur de la Belle Époque, Alexandre Jacob. A-t-il réellement inspiré à Maurice Leblanc, le personnage d’Arsène Lupin ? Il n’est pourtant pas temps de s’intéresser à de telles peccadilles quand l’Algérie s’embrase et que la création du marché commun européen suscite autant d’espoir que d’inquiétude dans la presse de l’époque. Mais ce journaliste a des idées fixes et voit dans l’histoire de Jacob des correspondances évidentes avec l’actualité brulante du moment.

Séance en présence du réalisateur.

Forum
Répondre à cet article


Systéme: Gnu_Linux_Debian
Site réalisé sous SPIP
squelette ESCAL-V3
Version :3.86.3