documentation numérisée et films sur le MIL
Article mis en ligne le 21 septembre 2016
dernière modification le 31 octobre 2016
logo imprimer
Enregistrer au format PDF



Puig Antich, condamné à mort et garroté le 2 mars 1974 sous les ordres de Franco.

Mouvement Ibérique de Libération


- 

El MIL, historia de una familia con historia,

film de Martina Loher Rodriguez, 2006.

À travers l’histoire de la famille Solé Sugranyes, le documentaire « MIL » retrace l’existence du Mouvement Ibérique de Libération, cellule révolutionnaire catalane à la fin de la dictature franquiste. Lors d’un long voyage qui commence à Genève, qui passe par l’Espagne pour revenir finalement en Suisse, le film fait découvrir le réseau entre les différents personnages et lieux.

.

.
.

1000 ou Movimiento Iberico de Liberacion

Court-métrage réalisé pour la sortie du livre "MIL, mémoires de rebelles" (édité par le CRAS) 2007, Toulouse.


.

Sur le MIL, extrait ci-dessous du film « AUTONOMIA OBRERA ».

L’intervenant est "El Rubio". Au début des années 1970 à Barcelone, il était l’un des "animateurs" des groupes ouvriers révolutionnaires, proche du MIL et membre des édiciones Mayo 37. Dans son témoignage El Rubio oublie la branche française et libertaire du MIL.

Puig Antich : Les dernières heures.

documentaire de Francesc Escribano, 37 mn, 1989.

Le 2 mars 1974, était garroté Salvador Puig Antich, un membre du groupe libertaire MIL. Il était accusé du meurtre d’un policier lors de son arrestation. Il fut jugé par un tribunal militaire qui le condamna à mort. Malgré les nombreuses demandes de grâce, le Conseil des ministres présidé par Franco, ratifia la sentence qui fut rapidement exécutée. Pendant ce temps, les médias s’intéressaient au combat de boxe entre Urtain et King Roman.



Systéme: Gnu_Linux_Debian
Site réalisé sous SPIP
squelette ESCAL-V3
Version :3.86.3