Documents sonores sur la guerre d’Espagne
Article mis en ligne le 17 novembre 2016
dernière modification le 15 juin 2017
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

A PROPOS DE L’INTERVIEW DE FEDERICA MONTSENY RÉALISÉE À TOULOUSE LE 12 JUILLET 1982 :

  • Lettre de l’auteur de l’interview de Federica Montseny
  • Courte biographie de Federica Montseny
  • Interview sonore de Federica Montseny

****************************

Sur l’interview de Federica Montseny

En juillet 1982, je désirais et je le désire toujours, faire une émission à Canal Sud sur la révolution espagnole notamment sur quelques aspects « polémiques » avec un historique entrecoupé d’extraits de livres et de bouts d’interview dont entre autre celui de Montseny.
Je souhaitais avoir son point de vue. J’habitais Toulouse, elle aussi et un ami m’a mis en rapport avec elle. L’interview est telle quelle dans son état brut et reflète sa vision des événements. Je n’ai pas cherché particulièrement à discuter sur les divergences de vues pour deux raisons, d’abord, Montseny n’était pas le thème central de mon émission et ensuite, d’autres avaient déjà critiqué son action de l’époque.
Avant de la rencontrer je ne savais pas trop à quoi m’attendre et quand je suis rentrée chez elle, j’ai surtout vu une mémé espagnole, qui au lieu d’avoir des bibelots sur le buffet, avait des livres. Je me suis retrouvé bluffé du haut de mes 27 ans par cette abuela.
Avec le recul, cet entretien peut se résumer à un « conte », la révolution espagnole racontée aux jeunes. Il manque de perspective et de remises en cause. Il est à prendre pour ce qu’il est : la version officielle, sauf quand elle parle de Durruti, ou un témoignage de plus.

Antoine Madrigal le 27 mars 2015

**********************************

  • Federica Montseny (12 février 1905 à Madrid ­ 14 janvier 1994 à Toulouse). En 1931 elle entre à la CNT, en 1936 au Comité Régional de la CNT et au Comité péninsulaire de la FAI (Federacion Anarquista Iberica). Ministre de la santé du gouvernement républicain, avec trois autres membres de la CNT, du 4 novembre 1936 au 15 mai 1937. A la fin de la guerre en 1939 elle s’exile en France et en 1944 elle s’installe à Toulouse et reprend ses activités à la direction de la CNTE.
  • d’autres infos ICI OÙ LÀ

**********************************

.
 
 
 
 
 
 
 
 

  • De cette interview 16 questions ont été extraites (écouter ci-dessous).­ Temps d’écoute 66 mn
    - 
  • 1- Préparation à l’insurrection - 2’03
  • 2- La veillée d’arme des travailleurs - 2’12
  • 3- Le soulèvement populaire - 1’52
  • 4- L’or de la banque d’Espagne - 2’17
  • 5- La création des milices - 2’34
  • 6-L’entrée au gouvernement - 10’12
  • 7-Los Amigos de Durruti - 1’52
  • 8-Quelle tactique de combat - 2’49
  • 9-Le rôle des communistes - 5’29
  • 10-Les femmes dans la Révolution - 1’29
  • 11-Mai 1937 - 10’33
  • 12-Les Mujeres Libres - 0’55
  • 13-La militarisation des milices / La politique internationale - 5’30
  • 14-Durruti - 7’32
  • 15-Malgré les erreurs, l’exemple de la Révolution Espagnole - 3’24
  • 16-Bilan et avenir de la Révolution - 5’26

     
     

.



Systéme: Gnu_Linux_Debian
Site réalisé sous SPIP
squelette ESCAL-V3
Version :3.86.3