projection de "No pasarán, album souvenir" à la cinémathèque
Article mis en ligne le 10 juin 2016
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

No pasarán, album souvenir

Henri-François Imbert. 2003. France. 70 min. Couleurs. 35 mm.
Avec Casimir Carbo, Lucien Torjeman, Jo Vilamosa, Henri-François Imbert.

Dans le Roussillon, chez ses grands-parents, Henri-François Imbert découvre six cartes montrant la retraite forcée des miliciens espagnols défaits par l’armée de Franco. La première carte porte le numéro 29. Le cinéaste en déduit qu’il en existe d’autres et part à la recherche des pièces manquantes. L’enquête, fascinante et hypnotique, peut débuter. Narbonne, Albi, puis Perpignan. De ville en ville, de cliché en cliché. Chaque photo est commentée par la voix atone d’Imbert, enquêteur invisible. Peu à peu, le passé refait surface. Cette marche de la liberté aboutira dans des camps de réfugiés bâtis à la hâte par un pays effrayé par cette invasion étrangère. Et puis, par coïncidence, on découvre un lien entre un « refuge » français et le camp nazi de Mauthausen. Des années plus tard, sur une plage déserte, d’autres réfugiés, débarqués d’un autre pays scrutent l’horizon.

jeudi 16 juin 2016, 19h00



Systéme: Gnu_Linux_Debian
Site réalisé sous SPIP
squelette ESCAL-V3
Version :3.86.3