Rencontre autour de 2 livres sur l’illegalisme anarchiste et le bagne à Terra Nova
Article mis en ligne le 23 octobre 2015
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Rencontre avec Jean-Marc Delpech sur l’illegalisme anarchiste et le bagne

Présentation de deux ouvrages, Voleur et anarchiste, Alexandre Marius Jacob paru aux éditions Nada, et Des hommes et des bagnes paru aux éditions Libertalia, par Jean-Marc Delpech.

Dans Voleur et anarchiste, Jean-Marc Delpech nous livre une biographie haute en couleur de l’honnête cambrioleur Alexandre Marius Jacob (1879-1954). En ce début de XXe siècle, la criminalité augmenterait dans des proportions inquiétantes. La France a peur et la Belle Époque n’est qu’un leurre. Tout en haut, une bourgeoisie arrogante et triomphante. Tout en bas, la masse des traîne-misère et l’ordre répressif. Avec Jacob et sa bande, le vol se pratique de manière industrielle et la rapine devient politique. Mais l’honorable entrepreneur de démolition sociale va payer cher ses atteintes à la propriété et sera envoyé au bagne de Cayenne.

Le bagne, le docteur Léon Collin l’a connu en tant que médecin militaire. Muni d’un carnet et d’un appareil photographique, les simples souvenirs de voyage du jeune médecin se transforment progressivement en dénonciation alerte d’une réalité pénible à dire, à voir et à sentir. De la Guyane à la Nouvelle-Calédonie, le bagne c’est la mort, la souffrance et l’échec de toute une politique répressive et carcérale. Bien avant Albert Londres, Léon Collin montre les existences des « hommes punis ». Des hommes et des bagnes, une incroyable galerie de portraits, des célébrités, une foule d’anonymes aussi.

Jean-Marc Delpech est enseignant et spécialisé dans l’histoire du bagne et de l’illégalisme anarchiste.




Systéme: Gnu_Linux_Debian
Site réalisé sous SPIP
squelette ESCAL-V3
Version :3.86.3