Rencontre autour du livre "Barcelone contre ses habitants" à Terra Nova
Article mis en ligne le 12 octobre 2015
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Rencontre avec Chris Ealham autour de son livre "Barcelone contre ses habitants"

Rencontre avec Chris Ealham autour de son livre "Barcelone contre ses habitants : 1835-1936, quartiers ouvriers de la révolution", paru aux éditions du CMDE.

Dès 1830, Barcelone connut une expansion urbaine, donnant naissance à une nouvelle zone de la ville, le quartier chinois. Ce quartier, sans aucun immigré chinois, avait la réputation d’être le concentré des vices de la plèbe. Chris Ealham, historien anglais, montre à quel point il s’agissait là d’une construction politique de l’élite barcelonaise, profondément inquiétée par les « classes dangereuses ».

Alors que les conservateurs, de droite ou de gauche, présentèrent la révolution de 1936 à travers le mythe de « la foule enragée », des comités de quartiers nés des barricades, fondés sur le partage et l’auto-organisation ouvrière, étaient porteurs d’un projet urbanistique révolutionnaire.



Systéme: Gnu_Linux_Debian
Site réalisé sous SPIP
squelette ESCAL-V3
Version :3.86.3